Bienvenue au 60e

« Philo sans fumée »

de mai 2005

Bonjour à tous! 

-----------------------------------------------

  1. NOUVELLES DE PHILO5
  2. SUJET DU MOIS : La consultation philosophique avec Oscar Brenifier
  3. PHILOSOPHE DU MOIS : Nicolas de Cues (appelé Cusanus en latin)
  4. LES QUESTIONS PHILOSOPHIQUES :
  5. QUELQUES LIVRES REMARQUABLES :
  6. RIRE ET S'ATTENDRIR
  7. PENSÉE DU MOIS
  8. POUR LES NOUVEAUX PARTICIPANTS...

-----------------------------------------------

1 – N O U V E L L E S   D E   P H I L O 5

*  Les pages de Philo5.com ont été consultées 264 000 fois durant les 12 derniers mois. Merci aux visiteurs.

*  Si vous cliquez sur la pensée  de la page d'accueil vous allez connaître la seule faculté requise pour devenir un bon philosophe... Mais qu'est-ce donc qu'un philosophe? En voici quelques définitions...

* Un court texte d'Anaxagore ainsi que le seul fragment de Leucippe qui nous soit parvenu ont été ajoutés ce mois-ci.

*  Ma collection de citations s'est enrichie de 12 nouvelles citations. Ceci inaugure la 6e série de citations.

*  La section Consultation philosophique s'est élargie pour inclure un volet « Autres débouchés pour la philo ». Une petite recherche m'a permis de faire un inventaire des différentes applications de la philosophie. Cette section contient maintenant tout un dossier sur le sujet qui va s'enrichir progressivement, dont un article de Stéphane Baillargeon qui nous présente La thérapie philosophique, vous y trouverez un lien vers l'émission sur l'enseignement de la philosophie au primaire « Philo full cool », une présentation d'Oscar Brenifier (voir notre sujet du mois), etc.

*  Il existe à Montréal une organisation qui organise un festival continuel. En voici la page Internet : http://www.unfestival.org/new/index.html. Il s'agit d'un groupe ouvert d'amis qui organisent gratuitement, comme le fait Philo5 avec l'activité « Philo sans fumée », des rencontres sur une variété impressionnante de sujets. Cercle de tricot, atelier mécanique vélo, pièce de théâtre, soirée ludique, dégustation de vin, etc. sont quelques unes des nombreuses activités qui ont été organisées ces dernières semaines. L'esprit communautaire est bien vivant dans notre ville. Brillante initiative qui nous permet de se vivre sous un aspect original hors de l'universel monde de la consommation qui occupe, semble-t-il en ce début de siècle, la totalité de nos rapports à la vie.

 

-------------------------------------------------

2 S U J E T   D U   M O I S   :

LA CONSULTATION PHILOSOPHIQUE AVEC OSCAR BRENIFIER

Qui est Oscar Brenifier? Oscar Brenifier est une figure de proue de la consultation philosophique en france. Auteur de plusieurs livres (voir plus bas) sur l'enseignement de la philosophie au primaire, il est de passage au Québec et il nous offre un atelier gratuit d'une soirée à l'UQÀM pour nous présenter la pratique de la consultation philosophique. Cet atelier se tiendra au local W-5215 vendredi le 13 mai à 19h30. (Entrer par le 455 René-Lévesque Est, Métro Berri)

 

-------------------------------------------------

3 L E   P H I L O S O P H E   D U   M O I S   :

NICOALAS DE CUES (Cusanus en latin)

Nicolas de Cues est considéré comme le dernier philosophe du Moyen Âge. Il fait partie de ce qu'on appelle la Scholastique tardive et s'est fait remarquer parce que l'on appelle « la docte ignorance ». Il disait que dans notre recherche du savoir, la seule certitude où l'on aboutit, c'est notre ignorance fondamentale. Mais Socrate n'avait-il pas été déclaré par la Pythie[1] être le citoyen le plus sage au monde puisqu'il savait qu'il était ignorant? L'originalité de Cusanus tient dans sa façon de tisser cette réflexion dans son rapport avec Dieu. C'était un théologien allemand. Bien sûr, sa foi en Dieu chapeautait toute sa philosophie, mais que nous soyons croyant ou pas, c'est bien sa foi en Dieu qui l'a amené à cette réflexion universelle. Pierre Lefebvre a produit une émission radiophonique intitulée « Ignorance : état des lieux » dont je vous recommande l'écoute. Jean Gabin avait fait une très belle chanson sur ce thème : « Maintenant, je sais ». Même sans la foi, chacun peut en arriver à cette conclusion que notre savoir, aussi grand soit-il, reste toujours limité en comparaison à l'infinité des choses de l'univers que nous ne connaissons pas.

-------------------------------------------------

4 – L E S   Q U E S T I O N S   P H I L O S O P H I Q U E S

Dans la série Quels sont les problèmes philosophiques essentiels? Ce mois-ci, nous allons aborder la 5e question : Que puis-je espérer? Quelle différence faites-vous entre l'espoir et l'espérance? Il n'y a pas d'espoir : personne ne sort vivant de la vie. Mais est-ce à dire que tout est foutu, que la vie ne sert à rien? Voila que les philosophes nous offrent l'espérance. Réfléchissez à cette question en leur compagnie. Faites-moi parvenir votre réflexion...

 

 -------------------------------------------------

5 – Q U E L Q U E S L I V R E S   R E M A R Q U A B L E S

Ce mois-ci, la pratique philosophique est à l'honneur. OUI, la philosophie peut servir à autre chose qu'à l'enseignement universitaire : elle peut aussi servir le plus grand nombre avec originalité. Chacun peut en tirer profit. Quatre auteurs en témoignent

 

 

Un café pour Socrate, Marc Sautet

Éditions Robert Laffont © 1995

Marc Sautet est le père de la consultation philosophique en France. Ce livre qui couvre tous les aspects de sa pratique philosophique peut être considéré comme son testament puisqu'il nous a quitté en 1998 à la suite d'une tumeur au cerveau. Il nous fait part des détails entourant l'inauguration des cafés philosophiques en France et comment il a procédé pour les animer. Il nous décrit avec une simplicité étonnante ses premières expériences de consultation avec ses clients et comment il s'est démarqué de la pratique psychanalytique. Que ce soit pour Phil avec ses raisons de vivre, Gabrielle et sa généalogie intellectuelle ou Jacqueline et les deux Genèses (ma préférée), Marc Sautet démontre une ingéniosité lumineuse à aider ses clients à débroussailler leurs questions ontologiques.

 

 

 Enseigner par le débat, Oscar Brenifier

Éditions CRDP de Bretagne  © 2002

 « La vérité est bien dans leurs opinions, mais non pas au point où ils se figurent. » Pascal, Pensées.

Il est un obstacle récurrent qui empêche de comprendre la nature et les enjeux de l'exercice philosophique, lorsqu'il prend la forme d'une discussion. Celui qui consiste à penser que philosopher revient à s'exprimer, à communiquer, ou à défendre une thèse. S'il est possible de mener un échange philosophique sous bien des formes, y compris celles que nous venons de mentionner, nous souhaitons ici travailler l'idée d'un discours philosophique comme un discours qui se saisit lui-même, qui se voit lui-même, qui s'élabore de manière consciente et déterminée.

Nous partons du principe que philosopher ne consiste pas uniquement à penser, mais somme de penser la pensée, de penser sa pensée. C'est donc convoquer des idées, tout en étant conscient, ou en tentant de prendre conscience, de la nature, des implications et des conséquences des idées que nous exprimons. Les nôtres, et celles de nos interlocuteurs, bien entendu. (Cliquer ici pour lire la suite.)

 

 

Moi c'est quoi?, Oscar Brenifier

Éditions Nathan  © 2004

« Es-tu un animal? »

« Es-tu content de grandir? »

« Es-tu comme les autres? »

« Que dois-tu à tes parents? »

« Aimes-tu te regarder dans le miroir? »

« Choisis-tu qui tu es? »

Qui as dit que les enfants ne devaient pas faire face à des questions ontologiques profondes? Oscar Brenifier a le génie de trouver le moyen d'aborder les questions philosophiques les plus importantes avec une simplicité accessible aux enfants. Ce seront des questions qui nous accompagneront tout au long de notre vie. En le lisant, on se rend compte que non seulement les enfants peuvent aborder les questions philosophiques, mais qu'il est important de les aborder très tôt pour leur permettre de s'épanouir dès le plus jeune âge.

 

 

Platon, pas Prozac!, Lou Marinoff

Les Éditions Logiques  © 2000

Montréalais d'origine, Lou Marinoff nous fournit en annexe un annuaire des praticiens au Canada. Curieusement, cette pratique n'a pas encore percée au Québec. On peut consulter un philosophe en France, aux États-unis et au Canada mais le Québec semble bouder cette pratique. Peut-être les assimilent-on trop encore aux psychothérapeute et aux gourous nouvel-âge dont notre belle province est encore submergée. Son livre nous fait bien comprendre la place de la philosophie dans la consultation populaire et en quoi les psychothérapeutes se sont arrogés des droits sur une clientèle là où il n'y a aucune maladie à traiter. Les questions philosophiques qui surgissent à tout moment dans notre vie sont loin d'être l'expression du symptôme d'une maladie psychique. Ce livre nous apprend l'existence de la Société canadienne de la pratique philosophique fondée en 1998. L'auteur s'enracine solidement chez les philosophes. Des 66 philosophies et philosophes où il puise pour outiller sa pratique, 35 font partie des philosophes de Philo5. Les 31 autres comprennent aussi des philosophies chinoises, indiennes et juives. Voici comment il présente son livre : «Chacun possède sa propre conception de la vie, mais peu d'entre nous jouissent du privilège ou du luxe d'y réfléchir. Nous avons plutôt tendance à subir la vie. Pourtant, l'expérience est un bon maître. En y réfléchissant bien, nous pourrions transformer notre vie! Les grands philosophes ont tracé des voies. À nous de les explorer! Ce livre nous aidera à développer une philosophie personnelle pour mieux prévenir, résoudre ou affronter les nombreux problèmes de l'existence. Avec Platon, pas Prozac!, les grands philosophes sont nos amis! »

 

 

Des enfants qui philosophent, Pierre Laurendeau

Les Éditions Logiques  © 1996

Pierre Laurendeau est professeur de philosophie au cégep Lionel-Groulx. Il participe à un programme de recherche du Ministère de l'éducation du Québec où on a pensé utiliser l'enseignement de la philosophie principalement pour trouver un moyen d'enrayer la violence et l'intimidation dans les écoles au primaire. Cette recherche s'est inspirée des travaux de Matthew Lipman, un pionnier américain en la matière, qui publia ses écrits en 1980. Ce dernier utilise principalement les valeurs moralistes de la philosophie. La méthode consiste à proposer aux élèves de lire une série de romans écrits à l'intention des écoliers du primaire et du secondaire, et qui mettent en situation des histoires d'enfants dans la vie de tous les jours. Ces romans servent à inspirer leurs réflexions en groupe. Pour écouter l'émission Enjeux de Radio-Canada intitulée Philo « Full cool », cliquer sur ce lien. Cette émission du 14 décembre 2004 présente le travail fait avec les enfants dans des écoles de la Rive Sud de Montréal.

 

-------------------------------------------------

6 – R I R E   E T   S ' A T T E N D R I R

Charabia.net permet la génération automatique de textes aléatoires. Exercez-vous à générer un texte philosophique avec Rodrigo Reyes. Génial! On a ici une illustration parfaite du résultat qu'un verbiage vidé de tout sentiment peut produire.

-------------------------------------------------

7 – P E N S É E   D U   M O I S

 Ce n'est que lorsque les hommes vivent pour autrui, qu'ils commencent à vivre vraiment.

Albert Einstein

-------------------------------------------------

8 P O U R   L E S   N O U V E A U X   P A R T I C I P A N T S

 « Philo sans fumée » est le bulletin mensuel de Philo5.com mais c'est aussi une rencontre mensuelle organisée le premier vendredi de chaque mois. Vous êtes cordialement invité à y participer. Pour être invité, écrivez-nous.

Si vous n'habitez pas Montréal et que nos rencontres vous intéressent, vous pouvez encore nous écrire vos réflexions. Elles seront communiquées au groupe et viendront enrichir notre échange. Qu'elle soit épistolaire ou en personne, nous vous remercions de votre présence.

 

François Brooks

 

 www.philo5.com

A quelle source choisissez-vous d'alimenter votre esprit?



[1] Voir le texte de Platon : « L'apologie de Socrate ».