Bienvenue au 57e

« Philo sans fumée »

de février 2005

Bonjour à tous! 

Philo5 a 5 ans et vous souhaite une année 2005 toute en sagesse et en philosophie. C'est le sort que je vous jette!

-----------------------------------------------

N O U V E L L E S

* 179 000 visiteurs ont fureté sur le site Philo5 en 2004. Merci de vos visites et encouragements.

* Philo5 a maintenant une nouvelle page consacrée aux commentaires, critiques et appréciations des visiteurs. N'hésitez pas à me faire parvenir vos commentaires et réflexions. C'est votre page à vous.

* Ma collection de citations a été réorganisée pour y avoir accès plus facilement. En effet, celle-ci devenait trop volumineuse pour être consultée en une seule page. Je l'ai donc divisée en tranches de 50. De plus, j'y ai ajouté 29 nouvelles citations de (223 à 246)

* Une nouvelle section Textes références a été ajoutée, se distinguant maintenant de la section Mes lectures. Cette dernière contenant principalement des passages choisis de livres alors que l'autre contient divers textes ne provenant pas de livres.

* Cinq courts textes originaux ont été ajoutés ce mois-ci. Il s'agit de Duns Scot, le philosophe de ce mois-ci, de Cicéron, Sénèque, Marc Aurèle et Tocqueville. (Merci à M. Vincent Ravasse d'avoir gracieusement accepté de mettre sa traduction latine de Cicéron, La vieillesse, à la disposition de Philo5.)

* Un nouveau philosophe est introduit dans le panthéon de Philo5 : Tocqueville. (voir livres plus bas)

 

-------------------------------------------------

S U J E T   D U   M O I S   :

R I E N   D ‘ A U T R E

Le texte « Rien d'autre » relate une réflexion qui m'a été inspirée par la participation de MM Joaquim et Patrick Le Jallé au « Philo sans fumée » de décembre. Comment vivre alors que nous nous n'avons rien d'autre que le corps que nous habitons? Aucun autre lieu d'accès à l'existence que cette fenêtre corporelle que nous appelons « moi » ou « je »...

 

-------------------------------------------------

L E   P H I L O S O P H E   D U   M O I S   :   D U N S   S C O T T   ( J O H N )

 

Il défendit, au nom de la foi, le réalisme de la connaissance qui part du monde sensible pour atteindre Dieu. Nous ne pouvons pas voir Dieu directement, mais nous pouvons le déduire. Un peu comme les fondations d'un édifice de cent étages : le premier venu est en mesure de penser que pour qu'une telle construction tienne debout, il faut qu'il existe une assise solide.

 

-------------------------------------------------

L E S   Q U E S T I O N S   P H I L O S O P H I Q U E S

 

Dans la série Quels sont les problèmes philosophiques essentiels? Ce mois-ci, nous allons aborder la deuxième question : Qu'est-ce que l'homme? Essayez de le définir par vous-même, et ensuite, comparez votre définition avec celles que nous proposent les philosophes. Jacques Cuerrier, dans son livre « L'Être humain Panorama de quelques grandes conceptions de l'homme » nous offre celles de plusieurs philosophes.

 

 -------------------------------------------------

L E S   L I V R E S   D U   M O I S

 

De la démocratie en Amérique II, Tocqueville

 Gallimard – Folio #13 Histoire © 1961

Voici une référence incontournable. Tocqueville participe à la naissance de la sociologie. Si chacun, aujourd'hui, est convaincu que le régime démocratique est le meilleur qui soit, dès 1840, Tocqueville en avait déjà exploré les limites auxquelles nous devons faire face chaque jour. Son chapitre intitulé Quelle espèce de despotisme les nations démocratiques ont à craindre est celui d'un visionnaire troublant.

 

* * *

 Avoir ou être, Erich Fromm

Robert Laffont – Collection Réponses © 1978

Les verbes avoir et être sont les deux premiers que la petite école nous apprend à conjuguer. Mais bientôt, si l'avoir nous devient très familier, l'être nous devient plus étranger. La philosophie s'attarde plutôt à ce que nous sommes. Erich Fromm nous offre de faire le tour de la question en quelques chapitres : Quelle est la différence entre avoir ou être? ; Origine des termes ; Concepts philosophiques d'être ; Avoir ou être l'autorité ; Avoir l'être aimé ; Plaisir d'avoir versus la joie d'être ; etc.

 

* * *

Petit traité de manipulation à l'usage des honnêtes gens, Robert-Vincent joule et Jean-Léon Beauvois

Presses Universitaires Grenoble, PUG © 2002

Jean-Paul Sartre nous avait appris que l'exercice de notre liberté est un travail difficile. Quoique nous prétendions affectionner notre liberté plus que tout, il se trouve que dans les faits, il n'y a rien que nous fuyions avec davantage d'entêtement pour nous réfugier dans toutes sortes d'engagements pratiques sur lesquels nous nous abandonnons volontiers en soumission librement consentie. Par nos palabres, nous sommes prêts à démontrer avec toute la verve du rhétoricien, ô combien nous sommes libres !, mais Joule et Beauvois nous démontrent comment nous ne sommes pas engagés par nos idées mais plutôt par nos actes. C'est ce que nous apprend la Théorie de l'engagement.

 

* * *

L'idée du siècle : La liberté du citoyen, Michel Lacombe

Radio-Livre Fides-Radio-Canada, © 2001

L'animateur Robert Lacombe nous offre une conversation sur le thème de la liberté avec Alain Bentolila (La liberté par la maîtrise de la langue), Dominique Wolton (La liberté par l'offre et la démocratie de masse), Alain Touraine (Être acteur de ma vie), Amin Maalouf (Libre appartenance à de multiples communautés), Philippe Schmitter (La démocratie va mal), Guy Rocher (La liberté : une tâche difficile) et Marek Halter.

 

-------------------------------------------------

R I R E   E T   S' A T T E N D R I R

 

Suggéré par M. Gilbert Natan, « Mots croisés les grands philosophes ».

 

-------------------------------------------------

P O U R   L E S   N O U V E A U X   P A R T I C I P A N T S

 

Philo sans fumée c'est un peu comme un repas communautaire où chacun apporte son plat à partager. Vous pourrez mieux comprendre sa raison d'être en prenant connaissance de l'« Intention de Philo sans fumée ».

 

Voici votre invitation.

 

-----------------------------------------------------------------

P E N S É E   D U   M O I S

 

Si j'ai bien compris, à supposer qu'on me mette le derrière dans un four et la tête dans un frigo, je devrais me trouver statistiquement bien?

Salvatore (Personnage de Luciano de Crescenzo dans « Ainsi parlait Bellavista »)

-----------------------------------------------------------------

« Philo sans fumée » est une activité mensuelle organisée par Philo5 le premier vendredi de chaque mois. Vous êtes cordialement invité à y participer. Si vous ne pouvez venir en personne, écrivez-nous  vos réflexions. Elles seront communiquées au groupe et viendront enrichir notre rencontre. Qu'elle soit épistolaire ou en personne, nous vous remercions de votre présence.

 

François Brooks

 

 www.philo5.com

A quelle source choisissez-vous d'alimenter votre esprit?