PRAGMATISME AMÉRICAIN 

Emerson

18031882

Philosophe américain

 Transcendantalisme

 Panthéisme

* NATURE *

 La nature se distingue de l'art.

 La révélation est intérieure et immédiate.

Le transcendantalisme pose sept thèses : [1]

  1. Dieu existe
    Dieu explique les réalités qui dépassent le visible et le mystère. La Surâme est l'Esprit universel de Dieu qui se répand dans le monde. C'est l'être de Dieu et sa permanence. Dieu est l'énergie de la Nature, la Force cosmique.

  2. La connaissance par intuition
    C'est l'intuition, la sympathie et l'empathie qui apportent la connaissance, et non l'analyse, la déduction ou la réflexion. Le sommeil, le rêve, la folie, les animaux, les enfants et le sexe posent un intérêt particulier pour leur aspect mystérieux.

  3. L'aristocratisme
    Les mystères du monde et la sphère des idées sont inaccessibles aux foules. Seul un petit nombre d'individus d'exception y a accès.

  4. La confiance en soi
    Comme nous sommes sujets à un destin régi par un Dieu dont rien ne peut être mauvais, nous devons donc y consentir en toute confiance.

  5. Le non-conformisme
    Cette confiance en soi nous libère de la crainte des contradictions, du jugement d'autrui et du conformisme. Elle permet l'expansion de soi en toute sérénité.

  6. Jouissance et contemplation de la nature
    La jouissance provient de la contemplation de la nature dont la matière du monde est une représentation de Dieu dans notre esprit.

  7. Souci de soi et sculpture de soi
    Les gouvernements, les institutions, la philanthropie mènent à l'impasse. Le progrès social est une utopie. Chacun doit se mettre à l'écoute de lui-même pour arriver à une véritable réforme.

La Nature comprend tout ce qui existe sans l'intervention de l'homme : l'espace, l'air, l'eau, les feuilles. L'art, c'est la Nature modifiée par la volonté de l'homme.

Sources

[1] Michel Onfray, Contre-histoire de la philosophie, Frémeaux & Associés, Coffret 11, CD5. (Page consultée le 24 juin 2009)

Philo5
                À quelle source choisissez-vous d'alimenter votre esprit ?