PRAGMATISME AMÉRICAIN 

Bentham

17481832

Jurisconsulte et philosophe anglais

 Utilitarisme

* UTILITARISME *

 Le bonheur est vertu, le malheur est vice.

La recherche du bonheur individuel passe par l'arithmétique des plaisirs.

« Chacun veut le bien-être et refuse le mal-être. »
La conduite menant au bonheur est vertueuse ; celle menant au malheur est vicieuse. Le bonheur individuel s'obtient par une arithmétique des plaisirs qui repose sur les critères suivants :

  1. Intensité ------> Force
    Un plaisir intense est plus utile qu'un plaisir furtif.

  2. Durée ----------> Temps
    Un plaisir prolongé est plus utile qu'un plaisir de courte durée.

  3. Certitude -----> Assurance
    Un plaisir assuré est plus utile qu'un plaisir éventuel.

  4. Imminence ---> Proximité
    Un plaisir immédiat est plus utile qu'un plaisir temporisé.

  5. Fécondité -----> Multiplicité
    Un plaisir qui en amène d'autres est plus utile qu'un plaisir unique.

  6. Pureté ----------> Authenticité
    Un plaisir qui n'entraîne aucune souffrance ultérieure est plus utile.

  7. Étendue --------> Partage
    Un plaisir partagé est plus utile qu'un plaisir solitaire.

Plus nombreux sont les critères réunis, plus morale sera l'action menant au plaisir. Il faut laisser faire ce qui ne nuit pas, récompenser et encourager ce qui augmente les plaisirs. Le plaisir d'un individu génère le plaisir de la communauté tout entière.

« Fais à autrui ce que tu voudrais qu'il te fasse. »

* * *

Panoptique

     

Le panoptique est constitué d'une tour de verre centrale encerclée d'alvéoles cellulaires sur plusieurs étages. Ceci permet de créer le sentiment d'omniprésence invisible permanente chez le prisonnier en réduisant considérablement le personnel de l'institution. Le principe de l'inspection ici mis en application peut s'étendre à de nombreux domaines comme, par exemple, les hôpitaux, les écoles ou les manufactures.

* * *

Droits des animaux

Les animaux ont des droits non par le fait de leur « intelligence », mais parce qu'ils sont sujets à souffrir. Tout être doté de sensibilité doit être protégé par des droits contre la souffrance inutile. Nous devrions nous abstenir de manger les animaux puisque l'ensemble des souffrances qu'ils subissent ne vaut pas le plaisir qu'ils nous procurent à s'en nourrir. [1]

Sources

[1] Jeremy Bentham, Déontologie ou Science de la morale, 1834 (Posthume, établi par John Bowring, son exécuteur testamentaire), et Théorie des peines et des récompenses, 1811. Cité par Michel Onfray dans Contre-Histoire de la Philosophie 9, 2007, CD 5, 6, 7 et 8.

Philo5
                À quelle source choisissez-vous d'alimenter votre esprit ?