XXe SIÈCLE 

Bergson

18591941

Philosophe français

 Spiritualisme

* INSTINCT *

 L'instinct est immédiat et intérieur ; l'intelligence travaille à distance et est extérieure.

Il y a tout un aspect essentiel de la réalité qui ne se laisse pas réduire à un objet de la science positive : c'est la qualité, par opposition à la quantité. Par exemple, le chiffre qui exprime la longueur d'onde du rouge ne correspond nullement à notre sensation du rouge. Une heure à attendre son amoureux est infiniment plus longue que l'heure passée en sa compagnie. Notre expérience vécue de ce monde extérieur est intérieure. Il y a deux sortes de connaissance : la première est immédiate, intérieure, qualitative ; l'autre est géométrique, extérieure, quantitative. Le vécu subjectif s'oppose à ce que la science mesure dans son univers extériorisé. [1]

L'instinct vital sait produire, sans recours à la conscience, les organes nécessaires à la satisfaction des besoins vitaux. L'intelligence crée des outils qui doivent servir à l'extérieur. L'instinct connaît le vivant en s'identifiant à lui. L'intelligence nous livre dans les sciences le secret des processus physiques, du dehors, à distance. L'instinct ignore la distance. L'intelligence est caractérisée par une « incompréhension naturelle de la vie ».

L'Élan vital traverse la matière et crée la vie. L'intuition permet d'entrer en « sympathie » avec la source créatrice de l'Élan vital.

Sources

[1] Bergson, tout comme Nietzsche et Kierkegaard, a fortement réagi contre les tendances aux superstitions scientistes du monde contemporain en adversaire du néokantisme, du positivisme scientiste et du matérialisme.

Philo5
                À quelle source choisissez-vous d'alimenter votre esprit ?