STRUCTURALISME 

Barthes (Roland)

19151980

Sémiologue français

 Structuralisme

 Sémiotique

* LIRE-ÉCRIRE *

 Il n'y a pas de distinction entre lire et écrire. L'Auteur n'existe pas.
(Il annonce la mort de l'auteur.)

Lire, c'est toujours écrire une œuvre, c'est la réécrire en nous. Chacun, par l'interprétation personnelle qu'il donne au texte littéraire lui donne un sens et devient ainsi l'auteur d'une œuvre originale dont il est le seul maître.

La langue fournit la structure culturelle qui est l'habitat familier dans lequel évolue toute création littéraire. La langue constitue la propriété indivise de tous ceux qui la partagent. Le style est la manifestation de la mythologie personnelle de l'auteur ; il est la seule chose qui lui appartienne en propre. Le texte est un produit culturel ou s'enferme tout écrivain comme dans une prison, il est sa solitude.

On ne peut faire, à proprement parler, aucune distinction entre « lire » et « écrire » puisque chaque lecteur est un écrivain qui, pour comprendre le texte, doit le réécrire dans sa tête, lui fournir un sens. Il n'y a donc pas de lecteur puisque chacun devient, en lisant, l'auteur d'une interprétation unique et personnelle. En nous appropriant le sens que l'on donne au texte lu, nous devenons l'auteur de l'œuvre unique que l'on recréée en soi-même. À ce titre, nous pouvons donc annoncer la mort de l'Auteur tel qu'on le conçoit généralement ; celui-ci ne peut plus être considéré comme l'unique détenteur du sens du texte qu'il a écrit, puisqu'il emprunte à la langue commune les mots qu'il utilise. Quand l'auteur écrit, il ne fait que communiquer sa lecture personnelle du monde. Toute œuvre critique est une lecture.

Sources

Philo5
                À quelle source choisissez-vous d'alimenter votre esprit ?