SCOLASTIQUE TARDIVE 

Guillaume d'Ockham

~ 12801349

Théologien franciscain anglais

 Nominalisme

* RASOIR *

 Le singulier est réel, l'esprit est universel.

Le Rasoir d'Ockham désigne le principe d'économie en logique : « La pluralité ne doit pas être posée sans nécessité. » Il est possible d'expliquer la même chose de différentes manières. La plus appropriée est toujours la plus simple puisqu'elle est plus efficace ; elle nous épargne des complexités inutiles. Par exemple, si un renseignement simple suffit à expliquer le trajet demandé, il est inutile d'encombrer le voyageur de détails supplémentaires.

Dans la querelle des Universaux, Guillaume d'Ockham choisit le point de vue nominaliste. L'unité numérique de la chose singulière seule est réelle ; l'universel n'est que simple propriété accordée au sens des mots.

L'intuition et l'abstraction constituent la dualité à partir de laquelle la connaissance se constitue. Il s'établit un rapport de causalité entre les trois actes cognitifs que sont 1. la compréhension des mots ou des choses singulières qu'ils signifient, 2. l'élaboration d'une proposition par la réflexion et 3. la conceptualisation qui en fait un objet. Ainsi se forme la connaissance abstractive.

* * *

L'âme humaine séparée du corps et l'intellect de l'ange peuvent connaître intuitivement les individus sensibles. Mais l'homme de peut connaître intuitivement l'essence de Dieu ; il ne la connaît que par l'abstraction à partir d'un assemblage de concepts complexes.

Bien que, la connaissance intuitive d'un objet non-existant soit impossible, Dieu peut être la cause immédiate d'une connaissance intuitive dans l'homme puisqu'il est la cause première.

Sources

Philo5
                À quelle source choisissez-vous d'alimenter votre esprit ?