SCOLASTIQUE TARDIVE 

Nicolas de Cues

14011464

Théologien allemand

À la frontière du Moyen Âge et de la Renaissance

 Docte ignorance

 Théologie négative

* DOCTE IGNORANCE *

 Dieu est inconnaissable parce qu'il est un tout infini dont nous faisons partie ; si nous pouvions le distinguer il ne serait plus Un.

Il est impossible de connaître Dieu parce que toute connaissance est le produit du discernement. Le simple fait de distinguer quoi que ce soit nous sépare de la chose observée et l'isole. Le monde est rempli d'une multitude d'objets qui s'opposent en contraires. Dieu est Un, unique, infini et il est tout ce qui existe ; si nous pouvions le distinguer, il cesserait d'être Un. Il est donc totalement inconnaissable.

On ne peut considérer Dieu comme unité au sens numérique, mais comme totalité définie comme ce à quoi rien ne peut être ni ajouté ni retranché : un Tout indistinguable dans son infinité. C'est pourquoi il est impossible de nommer Dieu adéquatement. Aucun nom, dans sa finitude, ne peut rendre l'infinité Maximum.

Quelle que soit l'image que l'on puisse concevoir de Dieu, comme il s'agit de l'infini, nous ne pouvons en être qu'infiniment loin ; il n'y a pas de commune mesure entre Dieu et ce que l'on peut concevoir pour le représenter. « De l'infini au fini, il n'y a pas de proportion. »

L'esprit crée une connaissance du monde à sa mesure, par la mesure. L'infini ne peut pas être mesuré. Chaque être est contracté en Dieu ; la multiplicité du monde c'est Dieu déployé. La recherche de la connaissance nous mène à l'ultime savoir : apprendre que nous sommes ignorants. « Mon Dieu, aucun n'approche votre infinie grandeur que celui qui sait qu'il ne vous connaît pas. »

Sources

Philo5
                À quelle source choisissez-vous d'alimenter votre esprit ?