SAGESSE CHINOISE 

Confucius

-551-479

Maître chinois

 Confucianisme

* HONNEUR *

 Il faut chercher à devenir honorable par l'étude et les rites, la pratique du « ren » ( 仁 ) et la piété filiale.

Il faut chercher à connaître les hommes en exerçant notre vertu d'humanité (le ren). Celle-ci consiste à élever autrui comme on désire être élevé soi-même.

Le prince doit diriger davantage le peuple par la vertu que par les lois, en montrant l'exemple. La honte est un sentiment utile puisqu'elle nous apprend le sens de l'honneur. L'homme de peu devient graduellement honorable par l'étude et la pratique des rites ; ceci est le travail de toute une vie. Les quatre qualités de l'homme honorable sont : 1. la déférence envers ses égaux, 2. le respect envers ses supérieurs, 3. la bienfaisance envers le peuple et 4. la justice envers ses sujets.

La piété filiale à laquelle l'homme doit se soumettre est la pratique de base qui fonde le respect. Le respect est la première attitude ; elle doit avoir préséance dans toute relation humaine. Il faut être exigeant envers soi-même et indulgent avec les autres. Il faut imiter les gens vertueux et corriger en soi-même les défauts que l'on observe chez les autres.

La véritable connaissance c'est de savoir que l'on sait ce que l'on sait, et savoir que l'on ignore ce que l'on ignore.

Sources

Philo5
                À quelle source choisissez-vous d'alimenter votre esprit ?