ÉSOTÉRISME 

Hermès Trismégiste

1541

Texte fondateur

 


Table d'émeraude [1]

I

Veru sine mendacio, certu, & verissimu.

Il est vrai sans mensonge, certain & très véritable.

II

Quod est inferius, est sicut quod est superius. Et quod est supius est sicut quod est inferius ad perpetrada miracula rei unius.

Ce qui est en bas, est comme ce qui est en haut : & ce qui est en haut, est comme ce qui est en bas, pour faire les miracles d'une seule chose.

III

Et sicut oes res fuerut ab uno meditatiae unius. Sic oes res natae fuerut ab hac unare, adaptatiae.

Et comme toutes les choses ont été, & sont venues d'un, par la méditation d'un : ainsi toutes les choses ont été nées de cette chose unique, par adaptation.

IV

Pater eius est Sol, mater eius Luna. Portavit illud ventus in uetresuo. Nutrix eius terra est.

Le soleil en est le père, la lune est sa mère. Le vent l'a porté dans son ventre. La terre est sa nourrice.

V

Pater omnis telesmi totius mundi est hic. Vis eius integra est,

Le père de tout le telesme de tout le monde est ici. Sa force ou puissance est entière,

VI

si uersa fuerit in terra.

si elle est convertie en terre.

VII

Separabis terra abigne, subtile a spisso, suavit cum magno ingenio.

Tu sépareras la terre du feu, le subtil de l'épais doucement, avec grande industrie.

VIII

Ascendit a terra in coelu, iterumae descedit in terra, & recipit vim superioru & inferioru. Sic habebis gloria totius mundi. Ideo fugiet a te omnis obscuritas.

Il monte de la terre au ciel, & derechef il descend en terre, & il reçoit la force des choses supérieures & inférieures. Tu auras par ce moyen la gloire de tout le monde ; pour cela toute obscurité s'enfuira de toi.

IX

Hic est totius fortitudinis fortitudo fortis, qa vincet omnem rem subtilem, omnemquae folidam penetrabit.

C'est la force forte de toute force : car elle vaincra toute chose subtile, & pénétrera toute chose solide.

X

Sic mundus creatus est.

Ainsi le monde a été créé.

XI

Hinc erunt adaptationes mirabiles, quaru modus hic est.

De ceci seront & sortiront d'admirables adaptations, desquelles le moyen en est ici.

XII

Itaquae vocatus sum Hermes Trismegistus, habens tres partes philosophae totius mundi. Completu est, qd dixi de operatiae Solis.

C'est pourquoi j'ai été appelé Hermès Trismégiste, ayant les trois parties de la philosophie de tout le monde. Ce que j'ai dit de l'opération du soleil est accompli, & parachevé.

[1] Chrysogonus Polydorus [Andreas Osiander ?] (éd.), De alchemia, Nuremberg : Johann Petreius, 1541, p. 363.
Extrait de Hermès Trismégiste, La table d'émeraude, Les Belles Lettres © 2008, pp. 42-44.

Hermès Trismégiste serait un personnage mythique dont l'existence hypothétique apparaît quelque part entre le 2e et le 4e siècle av. J.-C. Comme l'enseignement fut transmis secrètement par une élite d'initiés, le caractère ésotérique et l'hermétisme empêchent d'attribuer une origine précise conforme aux normes historiographiques reconnues. Il est donc impossible de dater les textes originaux ni d'en connaître l'auteur avec certitude. Par contre, Hermès mérite d'être mentionné pour deux raisons : 1. son influence sur la pensée occidentale est significative et continue d'inspirer certains groupes ; 2. il représente un exemple patent du fait qu'un concept philosophique peut se constituer sans avoir recours à l'intervention d'une personne réelle. D'ailleurs l'usage qui consiste à attribuer la création d'un concept original à un philosophe particulier est une entorse à la réalité. Le philosophe n'invente pas ex nihilo ; quantité d'influences convergent sur sa personne pour l'inciter à concevoir une idée qui souvent existe déjà dans l'air du temps. Mais comme les catégories de date et d'individu sont essentielles à notre époque, nous les utilisons systématiquement à titre de repères commodes, quitte à ajouter plus tard les nuances qui s'imposent. (F. B.)

Philo5
                À quelle source choisissez-vous d'alimenter votre esprit ?