990303-081120

Besoins fondamentaux

par François Brooks

Les occurrences les plus fréquentes dans la vie, celles que les hommes, ainsi qu'il ressort de toutes leurs œuvres, prisent comme étant le souverain bien, se ramènent en effet à trois objets : richesse, honneur, plaisir des sens.

(Spinoza, Traité de la réforme de l'entendement)

 La pyramide d'Abraham Maslow avait hiérarchisé les besoins en 5 catégories [1] :

  1. Besoins physiologiques : Respiration, alimentation, sexe, sommeil, excrétion, homéostasie.

  2. Besoin de sécurité : Intégrité corporelle, sécurité d'emploi, approvisionnement, protection morale, familiale et propriété privée.

  3. Besoin d'appartenance : Amitié, famille, intimité sexuelle.

  4. Besoin d'estime : Amour propre, confiance, respect mutuel.

  5. Besoin de réussite personnelle : Moralité, créativité, spontanéité, solution de problèmes, reconnaissance des faits, xénophilie.

Avant de découvrir les travaux de Maslow, j'avais esquissé ainsi ma propre hiérarchie des besoins au nombre de 7 :

 

NÉCESSITÉS

Agrément associé

Désagrément associé

1.

Respirer

vie

mort

2.

La nourriture
(boire et manger)

satiété

faim
soif

3.

Les vêtements 

se protéger
se réchauffer

blessures
froid

4.

Le gîte

confort

intempéries
froid
chaleur

5.

Communiquer
(affection)

rôle social
amour
sympathie

solitude/haine

6.

Les conditions sanitaires et soins médicaux

propreté
santé
guérison

malaises
maladies

7.

La sécurité
(propriété privée/personnelle)

protection
intégrité personnelle

vol
blessures

 Parmi d'autres, je constate une intéressante différence entre son approche et la mienne : je détaille davantage les besoins physiologiques et concentre les besoins psychologiques en un seul : celui de communiquer. Le site Le sémioscope [2] en propose un autre : le besoin d'éternité, d'immortalité ou simplement le besoin de temps :

8.

La pérennité
(vie après la mort)

infinité

finitude

* * *

Le Conseil International des Infirmières, se basant sur le modèle conceptuel de Virginia Henderson (1897-1996) [3] dénombre 14 besoins fondamentaux d'ordre bio-psycho-social. Ils ont été repris dans le Répertoire des diagnostics infirmiers[4]

De son côté, Dale Carnegie s'y est aussi intéressé dans son fameux livre Comment se faire des amis [5]. Il met en évidence comment, aussitôt les besoins vitaux et sanitaires comblés, celui de se sentir important est capital. N'a-t-on pas constaté parfois même que ce dernier est encore plus fondamental que la survie? Chez les Japonais le besoin de considération est élevé au niveau d'un tel absolu que quiconque a séjourné dans ce pays revient avec le sentiment qu'il y a quelque part un endroit sur la planète où il fait bon de se sentir honoré pour sa simple humanité.

Quels sont vos besoins fondamentaux? Dressez votre propre liste et assignez vos priorités. Voyez ensuite comment elle se compare à celle de Maslow, Henderson, Carnegie et du Sémioscope. Questionnez ensuite vos proches sur ce qu'ils considèrent comme leurs besoins fondamentaux. Certains vous paraîtront bizarres, d'autres familiers, mais une chose est sûre, cet exercice mettra en évidence le fait qu'aucune de ces listes n'est idéologiquement neutre. Chacun met en exergue sa philosophie personnelle et déclare aisément celle-ci comme besoin fondamental.

[1] Wikipédia - Pyramide des besoins de Maslow, (page consultée le 29 janvier 2007).

[2] Le sémioscope - La pyramide de Maslow, (page consultée le 29 janvier 2007).

[3] Virginia Henderson (1897-1996), Principes fondamentaux des soins infirmiers, 1960.

[4] Lise Riopelle, Louise Grondin et Margot Phaneuf, Répertoire des diagnostics infirmiers, Éditions McGraw-Hill © 1986.

[5] Dale Carnegie, Comment se faire des amis, 1936.

Philo5...
                    ... à quelle source choisissez-vous d'alimenter votre esprit?