Votre pratique sert à la domestication du miroir dont l'artiste a besoin.

 Appréciations 

 

Matisse Makwanda

2017-01-26

Photographe et artiste transdisciplinaire

 

Votre pratique sert à la domestication
du miroir dont l'artiste a besoin

 

Cher François Brooks,

C'est au tout début d'un processus de création de trois ans que je vous ai rencontré, lors de ma découverte d'un nouveau médium — la photographie — et qui a culminé avec la tenue de ma première exposition transdisciplinaire : (Manger). Même lors de celle-ci vous étiez présent, prêt à participer sur 2, 3, 4 niveaux de réalité. De la genèse à l'apogée, et donc du chaos à la réalisation, je me sentis écouté, entendu, accompagné, inspiré, par l'homme, philopraticien efficace et généreux, par le souffle des géants de la pensée que vous m'avez présenté, et auxquels j'ai pu me relier. Afin d'oser poursuivre. La philosophie s'ancre aujourd'hui au coeur de ma démarche artistique et c'est en grande partie grâce à nos 18 consultations. Et tout cela ne fait que commencer. Je vous ai rencontré à l'aube de ma vingtaine ; j'imagine déjà les tourbillons de ma réalité que vous m'aiderez à mirer, filtrer, mastiquer, digérer, dans quelques années, à l'aune de ma trentaine.

Votre pratique sert à la domestication du miroir dont l'artiste a besoin. Elle est aussi pertinente que l'estomac l'est pour l'intestin, la bouche.

Merci
 e
 r
 c
 i

M

Philo5
                À quelle source choisissez-vous d'alimenter votre esprit ?