060221

Choc des civilisations [1]

par Wafa Sultan

Memri TV © 2006

Wafa Sultan : Le conflit que nous observons à travers le monde n'est pas un conflit de religions, ou un conflit de civilisations. C'est un conflit entre deux pôles, entre deux ères. C'est un conflit entre une mentalité appartenant au Moyen-Âge, et une mentalité du 21e siècle. C'est un conflit entre le progrès et la régression, entre le civilisé et le primitif, entre la barbarie et la raison. C'est un conflit entre la liberté et l'oppression, entre la démocratie et la dictature. C'est un conflit d'un côté entre les droits humains, et de l'autre, de la transgression de ces droits. C'est un conflit entre ceux qui traitent les femmes comme des animaux, et ceux qui les traitent comme des êtres humains. Ce que nous voyons aujourd'hui n'est pas un conflit entre civilisations. Les civilisations se font compétition, et ne se font pas la guerre.

Journaliste : Donc, si je comprends bien, ce qui arrive aujourd'hui est un conflit entre la culture occidentale et le barbarisme et l'ignorance des Musulmans?

Wafa Sultan : Oui, c'est bien ce que je dis.

Journaliste : Qui a inventé ce concept du conflit des civilisations? N'était-ce pas Samuel Huntington? Ce n'est pas Bin Laden. Je voudrais discuter ce point, si vous le voulez.

Wafa Sultan : Les Musulmans sont ceux qui ont commencé à utiliser cette expression. Ce sont les Musulmans qui ont commencé le conflit des civilisations. Le prophète de l'Islam dit : On m'a ordonné de combattre les peuples jusqu'à ce qu'ils croient en Allah et Son Messager. Quand les Musulmans divisèrent les peuples entre Musulmans et non-Musulmans, et déclarèrent le combat aux autres tant qu'ils ne croiraient pas ce que les Musulmans croient, ils ont commencé ce conflit et cette guerre. Pour mettre fin à cette guerre, ils doivent réexaminer leur livres Islamiques et leur curriculum, qui est plein d'appels au takfir et à combattre les infidèles.

Mon collègue a dit qu'il n'offense jamais les croyances des autres. Qui donc lui donne le droit de donner aux autres peuples un nom qu'ils n'ont pas choisi eux-mêmes? Tantôt il les appelle « Ahl Al-Dhimma », tantôt il les appelle « Le peuple du livre », puis il les compare à des singes et des cochons, ou il appelle les Chrétiens « ceux qui encourent la colère d'Allah ». Qui vous a dit qu'ils sont « Le peuple du livre »? Ils sont plutôt le peuple de plusieurs livres. Tous les livres scientifiques utiles que vous avez aujourd'hui sont les leurs, le fruit de leur pensée libre et créatrice. Qui vous donne le droit de les appeler « ceux qui encourent la colère d'Allah », ou « ceux qui se sont égarés », puis de déclarer que votre religion vous interdit d'offenser les croyances des autres? Je ne suis pas Chrétienne, Musulmane ou Juive. Je suis une personne laïque. Je ne crois pas au surnaturel, mais je respecte le droit des autres d'y croire.

Imam : Êtes-vous une hérétique?

Wafa Sultan : Vous pouvez dire ce que vous voulez. Je suis un être humain laïque qui ne croit pas au surnaturel...

-- l'Imam interrompt Wafa --

Imam : Si vous êtes une hérétique, il ne sert à rien que je vous corrige, puisque vous blasphémez l'Islam, le Prophète et le Coran.

Wafa Sultan : Ce sont des choses privées qui ne vous regardent pas. Frère, vous pouvez croire aux pierres, tant que vous ne m'en lancez pas. Vous êtes libre d'adorer qui vous voulez, mais les croyances des autres ne vous regardent pas ; qu'ils croient que le fils de Marie est Dieu, ou que le fils de Marie est le Diable. Laissez leurs croyances aux gens. Les juifs se sont relevés de la tragédie [de l'Holocauste], et ont forcé le monde entier à les respecter par leur savoir, non par la terreur ; par leur travail, non par les cris. L'humanité doit la plupart des découvertes scientifiques du 19e et du 20e siècle aux chercheurs Juifs. Quinze millions de personnes, partout dans le monde, se sont unies et ont obtenu leurs droits par le travail et le savoir.

On n'a jamais vu un seul Juif se faire exploser dans un restaurant allemand. On n'a jamais vu un seul Juif détruire une église. On n'a jamais vu un seul Juif protester en tuant des gens. Les Musulmans ont réduit trois statues de Bouddha en miettes. On n'a jamais vu un seul Bouddhiste brûler une mosquée, tuer un Musulman ou brûler une ambassade. Seuls les Musulmans défendent leurs croyances en brûlant des églises, en tuant des gens, et en détruisant des ambassades. Cette voie ne donne aucun résultat. Les Musulmans doivent se demander ce qu'ils peuvent faire pour l'humanité, avant de demander que l'humanité ne les respecte.


[1] La psychologue arabe-américaine Wafa Sultan s'exprime à Memri TV (Al-Jazeera, Qatar), le 21 février 2006.
Extrait de : YouTube (page consultée le 12 décembre 2009).


Philo5...
                    ... à quelle source choisissez-vous d'alimenter votre esprit?