Texte référence 090411

L'Amour [1]

par Saint Paul

Éditions Clé © 2008

[Voici 14 versions de la première lettre aux Corinthiens, chapitre 13, versets 1 à 8a. Sauf celles d'André Chouraqui et de Lemaïstre de Sacy, elles sont toutes contenues dans le CD-ROM La Bible Online. Cliquer sur les images pour accéder au texte intégral des Bibles [2]]

1. Bible en Français Courant - 1997 (BFC)

2. Bible André Chouraqui - 1987

3. Bible Darby - 1991 (DRB)

4. Bible de Jérusalem - 1998 (JER)

5. Bible Louis Segond - 1910 (LSG)

6. Bible L. Segond Nouvelle Édition Genève - 1979 (NEG)

7. Bible Ostervald - 1996 (OST)

8. Parole de Vie - 2000 (PDV)

9. Parole Vivante (PVV)

10. Bible du Semeur - 2000 (SEM)

11. Bible Segond révisée (Colombe) (SER)

12. Bible Traduction Œcuménique - 1988 (TOB)

13. Bible Lemaîstre de Sacy - 1667

14. Bible du roi Jacques (King James) - 1611

* * *

1. Bible en Français courant - 1997 (BFC)

Supposons que je parle les langues des hommes et même celles des anges : si je n'ai pas d'amour, je ne suis rien de plus qu'un métal qui résonne ou qu'une cymbale bruyante.

Je pourrais transmettre des messages reçus de Dieu, posséder toute la connaissance et comprendre tous les mystères, je pourrais avoir la foi capable de déplacer des montagnes, si je n'ai pas d'amour, je ne suis rien.

Je pourrais distribuer tous mes biens aux affamés et même livrer mon corps aux flammes, si je n'ai pas d'amour, cela ne me sert à rien.

Qui aime est patient et bon, il n'est pas envieux, ne se vante pas et n'est pas prétentieux ; qui aime ne fait rien de honteux, n'est pas égoïste, ne s'irrite pas et n'éprouve pas de rancune ; qui aime ne se réjouit pas du mal, il se réjouit de la vérité.

Qui aime supporte tout et garde en toute circonstance la foi, l'espérance et la patience.

L'amour est éternel.

2. Bible André Chouraqui - 1987 [3]

Que je parle les langues des hommes et des messagers, si je n'ai pas l'amour, je ne suis qu'un gong retentissant, qu'une cymbale tonitruante.

Que j'aie l'inspiration, que je sache tous les mystères et toute la connaissance, que j'aie toute l'adhérence, à transporter les montagnes, si je n'ai pas l'amour, je ne suis rien.

Que je distribue tous mes biens, que je livre mon corps pour être brûlé, si je n'ai pas l'amour, cela ne me profite en rien.

L'amour patiente, l'amour est accueillant, il n'est pas jaloux, pas vantard, pas gonflé, pas malfaisant.

Il ne cherche pas son intérêt, il ne s'irrite pas, il ne pense pas à mal.

Il ne se réjouit pas de l'injustice, mais il se réjouit dans la vérité.

Il couvre tout, il adhère à tout, il espère tout, il endure tout.

L'amour ne déchoit jamais.

 

3. Bible Darby - 1991 (DRB)
(traduction littérale)

Si je parle dans les langues des hommes et des anges, mais que je n'aie pas l'amour, je suis comme un airain qui résonne ou comme une cymbale retentissante.

Et si j'ai la prophétie, et que je connaisse tous les mystères et toute connaissance, et que j'aie toute la foi de manière à transporter des montagnes, mais que je n'aie pas l'amour, je ne suis rien.

Et quand je distribuerais en aliments tous mes biens, et que je livrerais mon corps afin que je fusse brûlé, mais que je n'aie pas l'amour, cela ne me profite de rien.

L'amour use de longanimité ; il est plein de bonté ; l'amour n'est pas envieux ; l'amour ne se vante pas ; il ne s'enfle pas d'orgueil ; il n'agit pas avec inconvenance ; il ne cherche pas son propre intérêt ; il ne s'irrite pas ; il n'impute pas le mal ; il ne se réjouit pas de l'injustice, mais se réjouit avec la vérité ; il supporte tout, croit tout, espère tout, endure tout.

L'amour ne périt jamais.

4. Bible de Jérusalem - 1998 (JER)
(traduction catholique)

Quand je parlerais les langues des hommes et des anges, si je n'ai pas la charité, je ne suis plus qu'airain qui sonne ou cymbale qui retentit.

Quand j'aurais le don de prophétie et que je connaîtrais tous les mystères et toute la science, quand j'aurais la plénitude de la foi, une foi à transporter des montagnes, si je n'ai pas la charité, je ne suis rien.

Quand je distribuerais tous mes biens en aumônes, quand je livrerais mon corps aux flammes, si je n'ai pas la charité, cela ne me sert de rien.

La charité est longanime ; la charité est serviable ; elle n'est pas envieuse ; la charité ne fanfaronne pas, ne se gonfle pas ; elle ne fait rien d'inconvenant, ne cherche pas son intérêt, ne s'irrite pas, ne tient pas compte du mal ; elle ne se réjouit pas de l'injustice, mais elle met sa joie dans la vérité.

Elle excuse tout, croit tout, espère tout, supporte tout.

La charité ne passe jamais.

5. Bible Louis Segond - 1910 (LSG)
(traduction protestante)

Quand je parlerais les langues des hommes et des anges, si je n'ai pas la charité, je suis un airain qui résonne, ou une cymbale qui retentit.

Et quand j'aurais le don de prophétie, la science de tous les mystères et toute la connaissance, quand j'aurais même toute la foi jusqu'à transporter des montagnes, si je n'ai pas la charité, je ne suis rien.

Et quand je distribuerais tous mes biens pour la nourriture des pauvres, quand je livrerais même mon corps pour être brûlé, si je n'ai pas la charité, cela ne me sert de rien.

La charité est patiente, elle est pleine de bonté ; la charité n'est point envieuse ; la charité ne se vante point, elle ne s'enfle point d'orgueil, elle ne fait rien de malhonnête, elle ne cherche point son intérêt, elle ne s'irrite point, elle ne soupçonne point le mal, elle ne se réjouit point de l'injustice, mais elle se réjouit de la vérité ; elle excuse tout, elle croit tout, elle espère tout, elle supporte tout.

La charité ne périt jamais.

6. Bible L. Segond Nouvelle Édition Genève - 1979 (NEG)

Quand je parlerais les langues des hommes et des anges, si je n'ai pas l'amour, je suis un airain qui résonne, ou une cymbale qui retentit.

Et quand j'aurais le don de prophétie, la science de tous les mystères et toute la connaissance, quand j'aurais même toute la foi jusqu'à transporter des montagnes, si je n'ai pas l'amour, je ne suis rien.

Et quand je distribuerais tous mes biens pour la nourriture des pauvres, quand je livrerais même mon corps pour être brûlé, si je n'ai pas l'amour, cela ne me sert à rien.

L'amour est patient, il est plein de bonté ; l'amour n'est point envieux ; l'amour ne se vante point, il ne s'enfle point d'orgueil, il ne fait rien de malhonnête, il ne cherche point sont intérêt, il ne s'irrite point, il ne soupçonne point le mal, il ne se réjouit point de l'injustice, mais il se réjouit de la vérité ; il excuse tout, il croit tout, il espère tout, il supporte tout.

L'amour ne périt jamais.

7. Bible Ostervald - 1996 (OST)
(La plus ancienne bible protestante française - 1560)

Quand je parlerais les langues des hommes, même des anges ; si je n'ai point la charité, je suis comme l'airain qui résonne, ou comme une cymbale qui retentit.

Et quand même j'aurais le don de prophétie, et que je connaîtrais tous les mystères et toute la science ; et quand même j'aurais toute la foi jusqu'à transporter les montagnes ; si je n'ai point la charité, je ne suis rien.

Et quand même je distribuerais tous mes biens pour la nourriture des pauvres, et quand même je livrerais mon corps pour être brûlé ; si je n'ai point la charité, cela ne me sert de rien.

La charité est patiente, elle est pleine de bonté ; la charité n'est point envieuse ; la charité ne se vante pas, elle ne s'enfle point d'orgueil ;

Elle n'est point malhonnête ; elle ne cherche point son intérêt ; elle ne s'aigrit point ; elle ne pense point à mal ;

Elle ne se réjouit point de l'injustice, mais elle se réjouit de la vérité ;

Elle supporte tout, elle croit tout, elle espère tout, elle endure tout.

La charité ne périt jamais.

8. Parole de Vie - 2000 (PDV)

Je peux parler les langues des hommes et les langues des anges. Mais si je n'aime pas les autres, je suis seulement une cloche qui sonne, une cymbale bruyante.

Je peux avoir le don de parler au nom de Dieu, je peux comprendre tous les mystères et posséder toute la connaissance. Je peux avoir une foi assez grande pour déplacer les montagnes. Mais si je n'aime pas les autres, je ne suis rien!

Je peux distribuer toutes mes richesses à ceux qui ont faim, je peux livrer mon corps au feu. Mais si je n'aime pas les autres, je n'y gagne rien!

L'amour est patient, l'amour rend service. Il n'est pas jaloux, il ne se vante pas, il ne se gonfle pas d'orgueil.

L'amour ne fait rien de honteux. Il ne cherche pas son intérêt, il ne se met pas en colère, il ne se souvient pas du mal.

Il ne se réjouit pas de l'injustice, mais il se réjouit de la vérité.

L'amour excuse tout, il croit tout, il espère tout, il supporte tout.

L'amour ne disparaît jamais.

9. Parole Vivante - Alfred Kuen (PVV)

En effet, si je savais parler toutes les langues des hommes et même celles des anges, mais que je n'aie pas l'amour, je ne serais rien de plus qu'une trompette claironnante ou une cymbale bruyante.

Si je n'ai pas l'amour, j'ai beau être le plus inspiré des porte-parole de Dieu, connaître tous les secrets de son plan et être versé dans toutes les sciences, je peux même avoir une foi absolue au point de transporter des montagnes : sans amour je ne suis rien.

Quand je me dépouillerais de tous mes biens pour la nourriture des affamés, quand je distribuerais en aumônes tout ce que je possède, quand même je me ferais brûler pour mes convictions, si je n'ai pas d'amour, cela ne me sert de rien.

Celui qui aime est patient, il sait attendre ; son cœur est largement ouvert aux autres. Il est serviable, plein de bonté et de bienveillance ; il cherche à être constructif et se plaît à faire du bien aux autres. L'amour vrai n'est pas possessif, il ne cherche pas à accaparer, il est libre de toute envie, il ne connaît pas la jalousie. Lorsqu'on aime, on ne cherche pas à se faire valoir, on n'agit pas de manière présomptueuse. Celui qui se rengorge, s'étale et s'enfle d'orgueil n'est pas inspiré par l'amour. Aimer, c'est aussi se conduire avec droiture et tact. L'amour prend des égards et évite de blesser ou de scandaliser, il n'est pas dédaigneux.

Celui qui aime ne saurait agir à la légère ou commettre des actes inconvenants. Aimer, c'est ne pas penser d'abord à soi, chercher son propre intérêt, insister sur ses droits. L'amour n'est pas irritable, il ne s'aigrit pas contre les autres. Il n'est pas susceptible. Quand on aime, on ne médite pas le mal et on ne le soupçonne pas chez les autres. Si on subit des torts, on n'en garde pas rancune.

Découvrir une injustice, ou voir commettre le mal, ne fait pas plaisir à celui qui aime. Il se place du côté de la vérité et se réjouit lorsqu'elle triomphe.

L'amour couvre tout : il souffre, endure et pardonne. Il sait passer par-dessus les fautes d'autrui. Aimer, c'est faire confiance à l'autre et attendre le meilleur de lui, c'est espérer sans faiblir, sans jamais abandonner. C'est savoir tout porter, tout surmonter.

L'amour n'aura pas de fin.

10. Bible du Semeur - 2000 (SEM)
(traduction évangélique en français moderne)

En effet, supposons que je parle les langues des hommes et même celles des anges : si je n'ai pas l'amour, je ne suis rien de plus qu'une trompette claironnante ou une cymbale bruyante.

Supposons que j'aie le don de prophétie, que je comprenne tous les mystères et que je possède toute la connaissance ; supposons même que j'aie, dans toute sa plénitude, la foi qui peut transporter les montagnes: si je n'ai pas l'amour, je ne suis rien.

Si même je sacrifiais tous mes biens, et jusqu'à ma vie, pour aider les autres, au point de pouvoir m'en vanter, si je n'ai pas l'amour, cela ne me sert de rien.

L'amour est patient, il est plein de bonté, l'amour. Il n'est pas envieux, il ne cherche pas à se faire valoir, il ne s'enfle pas d'orgueil. Il ne fait rien d'inconvenant. Il ne cherche pas son propre intérêt, il ne s'aigrit pas contre les autres, il ne trame pas le mal.

L'injustice l'attriste, la vérité le réjouit.

En toute occasion, il pardonne, il fait confiance, il espère, il persévère.

L'amour n'aura pas de fin.

11. Bible Segond révisée (Colombe) - 1978 (SER)

Quand je parlerais les langues des hommes et des anges, si je n'ai pas l'amour, je suis du bronze qui résonne ou une cymbale qui retentit.

Et quand j'aurais (le don) de prophétie, la science de tous les mystères et toute la connaissance, quand j'aurais même toute la foi jusqu'à transporter des montagnes, si je n'ai pas l'amour, je ne suis rien.

Et quand je distribuerais tous mes biens pour la nourriture (des pauvres), quand je livrerais même mon corps pour être brûlé, si je n'ai pas l'amour, cela ne me sert de rien.

L'amour est patient, l'amour est serviable, il n'est pas envieux ; l'amour ne se vante pas, il ne s'enfle pas d'orgueil, il ne fait rien de malhonnête, il ne cherche pas son intérêt, il ne s'irrite pas, il ne médite pas le mal, il ne se réjouit pas de l'injustice, mais il se réjouit de la vérité ; il pardonne tout, il croit tout, il espère tout, il supporte tout.

L'amour ne succombe jamais.

12. Bible Traduction Œcuménique - 1988 (TOB)

Quand je parlerais en langues, celle des hommes et celle des anges, s'il me manque l'amour, je suis un métal qui résonne, une cymbale retentissante.

Quand j'aurais le don de prophétie, la science de tous les mystères et de toute la connaissance, quand j'aurais la foi la plus totale, celle qui transporte les montagnes, s'il me manque l'amour, je ne suis rien.

Quand je distribuerais tous mes biens aux affamés, quand je livrerais mon corps aux flammes, s'il me manque l'amour, je n'y gagne rien.

L'amour prend patience, l'amour rend service, il ne jalouse pas, il ne plastronne pas, il ne s'enfle pas d'orgueil, il ne fait rien de laid, il ne cherche pas son intérêt, il ne s'irrite pas, il n'entretient pas de rancune, il ne se réjouit pas de l'injustice, mais il trouve sa joie dans la vérité.

Il excuse tout, il croit tout, il espère tout, il endure tout.

L'amour ne disparaît jamais.

13. Bible Lemaîstre de Sacy - 1667 [4]

Si je parle toutes les langues des hommes, et le langage des anges, et que je n'aie point la charité, je ne suis que comme un airain sonnant, et une cymbale retentissante.

Et quand j'aurais le don de prophétie, que je pénétrerais tous les mystères, et que j'aurais une parfaite science de toutes choses ; quand j'aurais encore toute la foi possible, jusqu'à transporter les montagnes, si je n'ai point la charité, je ne suis rien.

Et quand j'aurais distribué tout mon bien pour nourrir les pauvres, et que j'aurais livré mon corps pour être brûlé, si je n'ai point la charité, tout cela ne me sert de rien.

La charité est patiente, elle est douce et bienfaisante. La charité n'est point envieuse, elle n'est point téméraire et précipitée, elle ne s'enfle point d'orgueil ;

Elle n'est point dédaigneuse, elle ne cherche point ses propres intérêts, elle ne se pique et ne s'aigrit de rien, elle n'a point de mauvais soupçons ;

Elle ne se réjouit point de l'injustice ; mais elle se réjouit de la vérité ;

Elle tolère tout, elle croit tout, elle espère tout, elle souffre tout.

La charité ne finira jamais.

14. Bible du roi Jacques (King James) - 1611 [5]

Même si je parle les langues des hommes et des anges et que je n'ai pas la charité, je deviens comme le cuivre résonnant, ou [comme] une cymbale retentissante.

Et même si j'ai le don de prophétie, et [que je] comprenne tous les mystères et toute connaissance ; et même si j'ai toute la foi jusqu'à transporter les montagnes, et [que] je n'ai pas la charité, je ne suis rien.

Et même si je distribue tous mes biens pour nourrir les pauvres, et même si je livre mon corps pour être brûlé, et que je n'ai pas la charité, cela ne m'apporte rien.

La charité endure longtemps, et [elle] est bienfaisante ; la charité n'est pas envieuse ; la charité ne se vante pas, [elle] ne s'enorgueillit pas,

Elle ne se comporte pas malhonnêtement ; ne cherche pas son intérêt ; ne s'irrite pas facilement ; ne pense pas mal ;

Elle ne se réjouit pas de l'iniquité, mais se réjouit dans la vérité ;

Elle supporte toute chose, croit toute chose, espère toute chose, endure toute chose.

La charité ne se retirera jamais ;


[1] Saint Paul (Paul de Tarse), Première lettre aux Corinthiens, Ch. 13, v. 1 à 8a, CD-ROM Bible Online, Édition du Millénium V-2.91 ©  2002.

[2] Voir aussi La Bible - accès direct sur le site multiconfessionnel Info-Bible.org.

[3] Traduction d'André Chouraqui  : http://nachouraqui.tripod.com/id56.htm  (page consultée le 4 avril 2009).

[4] Éditions Robert Laffont © 1990, pp. 1490-1491. La préface de cette édition date le texte entre 1657 et 1696. Le lien renvoie à une édition de 1759.

[5] Traduction Nadine L. Stratford : http://456-bible.123-bible.com/kjf/46_1corinthiens.htm  (page consultée le 8 avril 2009).


Philo5...
                    ... à quelle source choisissez-vous d'alimenter votre esprit?