051225

Le mythe de Cthulhu [1]

par H.P. Lovecraft

Éditions J'ai lu © 2002

Ce qui est, à mon sens, pure miséricorde en ce monde, c'est l'incapacité de l'esprit humain à mettre en corrélation tout ce qu'il renferme. Nous vivons sur une île de placide ignorance, au sein des noirs océans de l'infini, et nous n'avons pas été destinés à de longs voyages. Les sciences, dont chacune tend dans une direction particulière, ne nous ont pas fait trop de mal jusqu'à présent ; mais un jour viendra où la synthèse de ces connaissances dissociées nous ouvrira des perspectives terrifiantes sur la réalité et la place effroyable que nous y occupons : alors cette révélation nous rendra fous, à moins que nous ne fuyions cette clarté funeste pour nous réfugier dans la paix et la sécurité d'un nouvel âge de ténèbres.


[1] H.P. Lovecraft, Le mythe de Cthulhu, Éditions Denoël © 1928, J'ai lu fantastique # 4176, pages 5 et 6 (traduction Jacques Papy, Simone Lamblin et Yves Rivière). Premier paragraphe du premier chapitre : L'appel de Cthulhu. (Porté à mon attention par William Garth Hopkins).


Philo5...
                   ... à quelle source choisissez-vous d'alimenter votre esprit?