Texte référence 091013

Portrait d'une saine féminité [1]

par Yvon Dallaire

Psychologue, sexologue, auteur et conférencier

L'expression d'une saine féminité

Comment l'homme valorise sa femme

Portrait de la femme saine

Pour être heureux, l'homme doit non seulement savoir en quoi consiste la féminité, mais il doit aussi l'accepter et ne pas chercher à la « réparer » ou la « raisonner ». Surtout si sa femme manifeste une saine féminité. À quoi pensez-vous en lisant le mot « féminité » ? Prenez le temps d'y réfléchir avant de comparer votre réflexion avec ce qui suit.

* * *

L'expression d'une saine féminité

La femme est fondamentalement une « bonne femme », dans le sens positif de l'expression (sage, bénéfique, juste...) et non dans le sens péjoratif québécois. Elle aime prendre soin des autres et leur exprimer de la chaleur. C'est une aidante naturelle.

Tout le corps de la femme est d'ailleurs fait pour nourrir l'autre : son utérus loge et protège l'enfant pendant neuf mois ; ses seins le nourrissent pendant encore de longs mois. Et c'est ce qu'elle fait depuis le début de l'humanité : assurer le bien-être. D'où l'expression de mère nourricière.

Aviez-vous remarqué qu'il y a peu de différences entre les mots soin et sein : un o à qui l'on a tordu une partie pour en faire un e. C'est ce qui fait d'elle un être si généreux. Son altruisme est sain tant et aussi longtemps qu'elle s'y réalise ; cet altruisme devient toutefois malsain s'il ne contient pas une certaine dose d'égoïsme ou si l'entourage ou son partenaire ne reconnaissent pas tout ce qu'elle fait pour eux.

Comment l'homme valorise sa femme

L'homme qui veut être heureux se doit d'accepter le côté que j'appelle « mamante » de sa partenaire, sinon il risque de se retrouver avec une femme qui se laissera exploiter ou, au contraire, qui va tout faire pour l'exploiter ou lui faire payer le fait qu'il n'a pas eu autant d'égards envers elle qu'elle en a eus envers lui.

L'homme qui a su faire de sa partenaire une complice se retrouvera avec une femme qui fait preuve de lâcher-prise et qui collabore à ses projets. La femme saine a le cœur sur la main et ce qu'elle désire par-dessus tout, c'est aimer et être aimée. La femme à la féminité saine ne cherche pas à contrôler les autres ; elle contrôle sa propre vie en s'occupant d'elle-même tout en s'occupant des autres.

Portrait de la femme saine

La femme saine estime la vie qu'elle perçoit et sent chez l'autre, là où la femme malsaine se sous-estime ou sous-estime les autres et cherche à les contrôler. La femme malsaine vit de l'insécurité au lieu de développer son autonomie et son indépendance. La femme saine prend en charge toutes les dimensions de sa vie : professionnelle, relationnelle, parentale et personnelle. Tout en voulant aider les autres à se réaliser dans ces dimensions.

Écoutez les femmes parler entre elles ou regardez-les agir et vous verrez qu'elles veulent échanger et qu'elles font preuve de compassion et de partage. Écoutez leurs réactions enthousiastes lorsqu'on leur fait plaisir ou lorsqu'elles ont senti que, grâce à elles, l'autre – leur partenaire, leur enfant, leur amie, leur mère – a eu du plaisir. Un rien les transporte.

La patience de la femme saine est à toute épreuve, là où la femme malsaine devient bonasse ou irritable, pour ne pas dire hystérique.

Sexuellement, la femme saine est réceptive et initiatrice. Elle sait mettre de côté ses petits tracas de la journée pour profiter du « repos de la guerrière » avec son amant. Elle fait de la chambre à coucher un terrain de jeu ou un endroit de détente et non une arène de lutte où se déroulent d'interminables discussions.

LA FEMME SAINE

Est foncièrement bonne
Est généreuse d'elle-même
Lâche prise
Estime les autres
Fait preuve de patience
Manifeste sa présence
Est égalitaire
Déclare son indépendance
Exprime son enthousiasme
Manifeste de la compassion
Est sexuellement réceptive.


[1] Texte paru dans le journal 24 Heures le 13 octobre 2009 (www.24heures.ca).


Philo5...
                    ... à quelle source choisissez-vous d'alimenter votre esprit?