Bonjour

 

Philo sans fumée aura lieu vendredi le 3 novembre chez-moi à 19h30.

 

Voici un petit texte que mon ami Daniel Descheneaux m'a fait parvenir dans une version anglaise américaine. Je l'ai trouvé si pertinent, en regard de l'esprit qui anime nos réunions que je l'ai traduit et adapté pour le Québec.

 

----------------------------------------

001026

La cigale et la fourmi

adapté par François Brooks

 

Version classique :

 

La fourmi travaille dur sous la chaleur accablante pendant tout l'été, pour construire sa maison et amasser des provisions pour l'hiver.

 

La cigale rit, danse et joue tout l'été, pensant que la fourmi est idiote de tant travailler.

 

Lorsque l'hiver arrive, la fourmi est abritée au chaud et bien nourrie. La cigale, quant à elle, n'a ni refuge ni nourriture. Alors elle meurt de faim et de froid.

 

 

Version moderne :

 

La fourmi travaille dur sous la chaleur accablante pendant tout l'été, pour construire sa maison et amasser des provisions pour l'hiver.

 

La cigale rit, danse et joue tout l'été, pensant que la fourmi est idiote de tant travailler.

 

Lorsque l'hiver arrive, la cigale tremblante organise une conférence de presse et questionne : Pourquoi il est permis à la fourmi d'avoir chaud et d'être bien nourrie pendant que d'autres souffrent du froid et de la faim?

 

Radio-Canada, Télé-Métropole, TQS, CBC et Canal Vie montrent au public des images vidéo de la cigale tremblante à côté de la fourmi dans sa maison confortable, assise devant une table remplie de victuailles appétissantes.

Tout le Québec est médusé par le contraste tranchant. Comment est-ce possible que cette pauvre cigale puisse tant souffrir dans un pays si riche?

 

Sol le clochard paraît à l'émission Le Point avec la cigale, et tout le monde pleure quand ils chantent « Ce n'est pas facile d'être un sans-logis ».

 

Le cardinal Jean-Claude Turcotte organise une scène devant la maison de la fourmi où les stations de télévision filment le groupe « Nous vaincrons ». Monseigneur Turcotte fait alors s'agenouiller le groupe et lui demande de prier Dieu pour sauver la cigale.

 

Simon Durivage déclare dans une entrevue avec Lucien Bouchard que la fourmi est devenue riche sur le dos de la cigale et réclame une levée de taxe immédiate pour que la fourmi paye sa juste part.

 

Finalement, le Parti Électoral Regroupement Contre l'Élimination de la Pauvreté (PERCEP) rédige la « Loi Anti-Cigale sur l'Équité Économique » rétroactive au commencement de l'été. La fourmi est condamnée à une amende pour ne pas avoir embauché un nombre proportionnel d'insectes chantants et n'avoir rien épargné pour payer ses impôts rétroactifs. Sa maison est confisquée par le gouvernement.

 

Radio-Canada obtient qu'un cabinet d'avocats représente la cigale dans une poursuite en diffamation contre la fourmi, et la cause est portée devant la cour supérieure dont le jury est sélectionné à partir d'une liste de bénéficiaires du Bien-Être Social monoparentaux. La fourmi perd sa cause.

 

L'histoire se termine alors que nous voyons la cigale mangeant les dernières miettes de nourriture de la fourmi pendant que la maison du gouvernement dans laquelle elle est logée, l'ancienne maison de la fourmi, s'effondre autour d'elle parce qu'elle n'est pas entretenue.

 

La fourmi a disparu dans la neige, la cigale est trouvée morte dans un incident relié à la drogue, et la maison, maintenant abandonnée, est reprise par une gang d'araignées qui terrorisent le voisinage jadis paisible.

-------------------------------------------------

 

Voici le lien à un texte : « Croire et savoir » qui m'a été inspiré lors d'une rencontre avec Tejumo

 

http://www.philo5.com/Incontinence%20intellectuelle/001008%20Croire%20et%20savoir.htm

 

Bonne semaine et à vendredi!

 

François Brooks

----------------------------------------

www.philo5.com