XXe SIÈCLE 

Whitehead (Alfred North)

18611947

Mathématicien et logicien britannique

Philosophie de l'organisme

Philosophie du processus

Méréotopologie [1]

* PROCESSUS *

Le monde est un processus de création permanente ; chaque élément le transforme et est transformé par les rapports réciproques multiples. La multitude devient un, et elle est augmentée par un seul.

Tout le réel est événement à l'intérieur d'un processus dans lequel il acquiert une « immortalité objective ». Le rapport entre les événements est un nexus (connexions). Selon leur degré de complexité et d'action réciproque, les événements peuvent aussi être conçus comme associations qui seules garantissent la durée. Par exemple, un oiseau dans l'arbre est une partie du tout « structuré » puisqu'il possède une propriété qu'il n'aurait pas hors de cette association. L'association arbre-oiseau constitue un événement. Aussitôt que l'oiseau s'en va, un monde cesse, et un autre monde se crée. Et il en est ainsi pour chaque élément constituant le monde de sorte que l'univers est un processus (procès) permanent.

À partir de la fluence du monde, il se forme des existants particuliers appelés concrescences. Le moindre mouvement, le moindre déplacement, produit un événement qui fait advenir un monde entièrement transformé. Le monde et chaque élément constituent un organisme, dans lequel revient une signification propre à chaque composante, pour elle-même et pour le tout. L'organisme est déterminé par une créativité englobante.

Il existe deux types de processus : microscopique et macroscopique.

Sources

[1] Méréotopologie : Relation Tout/Partie.
Discipline qui étudie les relations de contact et de connexité entre les parties et le tout.
Modélisation des relations d'inclusion et de connexion spatiales entre régions.

Philo5
                À quelle source choisissez-vous d'alimenter votre esprit ?