SCEPTIQUES 

Sextus Empiricus

IIe S.IIIe S.

Médecin, dialecticien et historien grec

 Scepticisme

 Aporétique [1]

* ÉPOCHÈ et ATARAXIE *

 Il faut combattre le dogmatisme.

Les philosophies n'apportent aucune garantie sur ce qu'elles avancent. Seul le pouvoir de la personne qui parle donne du poids aux idées qu'elle affirme.

Contre les dogmatistes, nous pouvons trouver dix réfutations sur chaque point particulier. Il n'y a pas à faire de choix entre bonnes et mauvaises raisons, on ne peut savoir s'il y a une différence entre elles. À l'exemple des médecins qui proportionnent la force d'un remède à la gravité de la maladie, le sceptique doit se servir également de raisons fortes et de raisons faibles pour guérir les dogmatismes profonds et légers.

Tout ce qui se met en question peut se rapporter à cinq modes

  1. Un désaccord inextricable

  2. Une preuve qui en exige une autre à l'infini

  3. La nature inconnaissable des choses autrement que d'un point de vue personnel

  4. La foi dogmatique

  5. Le diallèle (raisonnement circulaire)

Sources

[1] Aporie : Difficulté logique sans issue.

Philo5
                À quelle source choisissez-vous d'alimenter votre esprit ?