XXe SIÈCLE 

McLuhan (Marshall)

19111980

Sociologue canadien

Mcluhanisme

Médias

Communication

* MÉDIAS *

Traduttore, traditore (qui traduit, trahit). Toute forme de communication non seulement transporte, mais traduit et transforme à la fois le message, l'expéditeur et le destinataire. Plus encore, le médium est le message.[1]

Le principe de la communication comprend trois entités : l'émetteur , le canal  et le récepteur  au service du message . Le canal de transmission est un médium qui l'enveloppe ; il n'est jamais neutre ; il affecte le message de manière significative. Il le transforme au point de modifier la valeur du contenu. Par exemple, une petite photo dans un album de famille émet un message différent à celui qui la regarde si cette même photo est présentée sur une grande murale dans une galerie d'art. Le média impose un contexte qui transforme la signification du message ; davantage encore, il le détermine. À la limite, le contenu devient secondaire : ce qui est dit a moins d'importance que le moyen qu'on utilise pour l'exprimer, pour le traduire. Le contexte produit par le média modifie la signification du message jusqu'à en produire le sens même.

Les inventions comme la roue, la via romana, l'imprimerie, la lumière électrique, constituent des médias qui ont créé graduellement un nouveau milieu humain. « Les milieux ne sont pas des contenants passifs, mais des processus actifs. » Ils sont le prolongement de notre système nerveux ; ils modifient l'échelle de notre rapport au monde. L'ancien milieu est contenu dans le nouveau média qui le refaçonne de manière totalement différente.

Les récentes technologies sont des médias qui prolongent et transforment les fonctions du corps, et ce faisant, nous projettent dans un état de désintégration en nous faisant perdre le contact avec nous-mêmes. Les diagrammes des statisticiens, notamment, constituent un média qui permet de manipuler et dominer les masses. « La technologie électrique est directement reliée à notre système nerveux central. » « En nous soumettant sans relâche aux technologies, nous en devenons les servomécanismes. » Chaque nouvelle technologie engage l'humain dans une mutation supplémentaire.

Sources

[1] Marshall McLuhan, Pour comprendre les médias, Points © 2015.

Philo5
                À quelle source choisissez-vous d'alimenter votre esprit ?