accueilLes philosophesLes vrais penseursPenser par soi-mêmeDes philosophes vivantsTextes F. B.

 Philo5

Présentation des philosophes

Qu'est-ce qu'un philosophe pour Philo5

Mais qu'est-ce donc qu'un philosophe ?

Faux philosophe ? Peut-être...

Un site, un livre : Première rencontre avec 125 philosophes

Sources...

Qu'est-ce qu'un philosophe pour Philo5 ?

Il en existe quatre types : 1. le sage, 2. le professionnel, 3. l'amateur et 4. le créateur de concept. Dans la vraie vie, ces types ne sont jamais tout à fait purs, mais se combinent – de manière parfois conflictuelle – chez l'individu. Chacun de nous est plus ou moins philosophe. À quel type appartenez-vous ?

  1. Le sage est celui qui possède une connaissance juste des choses, développe un art de vivre sensé, harmonieux, avisé, exemplaire. À l'image de Lao-tseu et Confucius, le sage philosophe est réfléchi, modéré, calme, docile, mesuré. Son autorité s'impose par la constance dans l'exercice inlassable de la sagesse. C'est le type universellement reconnu ; c'est le premier auquel on pense sous le vocable « philosophe ».

  2. Le philosophe professionnel exerce une pratique rémunératrice, il transforme son « amitié de la sagesse » (philo sophia) en revenu. Il professe le « vivre bien » mais, comme il faut bien vivre, il en a fait une profession. Enseignant, instituteur, professeur, consultant, gourou, coach ou écrivain, c'est actuellement le type de philosophe le plus répandu. Comme il jouit souvent d'une popularité institutionnelle et médiatique, c'est le philosophe le plus facile à reconnaître. Mais si son objectif passe par la rentabilité, il subit des contraintes d'intérêts conflictuels qui l'éloignent de la véritable sagesse. Upton Sinclair le disait ainsi : « Il est difficile de faire comprendre une chose à un homme si son salaire dépend de ce qu'il ne la comprenne pas. »

  3. Le philosophe amateur est l'enthousiaste qui aime la philosophie. C'est Monsieur Tout-le-Monde qui pratique la philosophie comme on exerce un hobby, avec passion et acharnement, dans les limites de ses temps libres. À ce titre, il pourrait tout aussi bien s'adonner à l'art floral, la mécanique, la musique ou l'assemblage de modèles réduits, mais il aime exercer son esprit à l'assemblage d'idées. Il s'étonne sans cesse de la multiplicité des mondes que la réflexion fait surgir. Voilà sa seule motivation. Cependant, comme le philosophe amateur est libre de choisir ses sources et manque parfois de méthode, la cohésion laisse à désirer ; il risque alors de tomber dans le n'importe quoi.

  4. Le créateur de concepts est un défricheur de mondes, un pionnier. Suivant Gilles Deleuze qui définit la philosophie comme une usine de concepts, Philo5 définit comme philosophe tout penseur systémique qui apporte une vision originale du monde, et après qui nous ne pouvons plus penser tout à fait comme avant. Ce type de philosophe nous ouvre l'esprit (ou nous le ferme) sur la possibilité d'un autre monde – il sait penser l'impensable, il casse la baraque. C'est le philosophe préféré des Occidentaux. Avec lui, on ne s'ennuie jamais. À l'aise dans la polémique, on lui doit notre foisonnement d'idées originales, il est le moteur de notre véritable liberté (ou endoctrinement). On ne le reconnaît souvent qu'après sa mort ; des décennies ou même des siècles plus tard. Comme le bon vin, c'est le temps qui le confirme.

Philo5
                À quelle source choisissez-vous d'alimenter votre esprit ?