RATIONALISME 

Leibniz

16461716

Mathématicien allemand

 Monadologie

* MONADE *

La monade est la substance ; elle est énergie, atome et conscience.

Elle est sans fenêtres, mais sujette à l'Harmonie préétablie par Dieu.

L'état des choses est dû à une raison suffisante.

La monade, atome et conscience, est la substance des choses, l'énergie, la puissance. Elle est essentiellement une, donc indivisible, sans dimension et sans forme. Elle est le miroir vivant pouvant refléter l'univers entier, comme un point de vue sur le monde. La monade est bien réelle, mais sans fenêtres ni ouvertures.

Elle concentre dans le présent tous ses états passés et futurs par Harmonie préétablie.

Il y a un nombre infini de monades qui sont comme autant de points de vue sur l'univers. Comme elles reflètent toutes un seul et même univers, elles peuvent communiquer entre elles de l'intérieur par la Monade des monades, Dieu créateur de l'Harmonie préétablie. Une tendance interne à la perfection — l'appétition — pousse les monades à acquérir une vue plus claire et distincte de l'univers.

« Pourquoi y a-t-il quelque chose plutôt que rien ? » Rien ne se fait sans raison, et pour que quelque chose se produise, il faut une raison suffisante.

Si Dieu est possible, Il existe nécessairement ; et puisqu'Il est nécessaire, Il existe. La Monade des monades c'est Dieu. Il est essentiellement activité ; Il est le créateur. Et puisqu'Il s'identifie à l'univers, Il ne saurait changer les vérités éternelles. Il choisit le meilleur des mondes possibles c'est-à-dire, sans contradiction. Le bien vient de Dieu ; le mal de la condition de créature — de son point de vue limité.

Sources

Philo5
                À quelle source choisissez-vous d'alimenter votre esprit ?