QUERELLE DES UNIVERSAUX 

Guillaume de Champeaux

10701121

Évêque français

 Les Universaux

* CHEVALITÉ *

 Seuls les universaux existent en soi ; le cheval particulier n'est qu'une forme subordonnée.

Je vois le cheval mais non la « chevalité » cependant, seuls les Universaux existent en soi, ils sont la seule réalité  chevalité » vs cheval). Les choses singulières ne sont que des formes subordonnées à l'essence qui leur est commune. Tous les hommes ont une essence commune ; c'est à elle que se rapporte le mot « homme ». C'est cette universalité qui rend les membres d'une espèce indiscernables et constitue leur réalité.

L'universel est tout entier dans chacun des individus auxquels il s'applique ; les individus ne diffèrent que par la multitude, ils sont essentiellement identiques. Les Universaux existent réellement dans plusieurs individus sans différence ; cette identité constitue leur genre. La similitude observée au travers les individus d'une espèce est le signe de l'identité universelle qui les regroupe sous une même espèce. [1]

Sources

[1] G. Lefebvre, Guillaume de Champeaux et la question des Universaux, Lille © 1898, pp. 8, 14.

Philo5
                À quelle source choisissez-vous d'alimenter votre esprit ?