PHILOSOPHIE ARABE 

Averroès

11261198

Juge, médecin et philosophe arabe

Commentateur d'Aristote, premier grand rationaliste des temps modernes

 Averroïsme

* CORAN *

 La Loi divine et la raison ne peuvent s'opposer.
 Il y a une seule vérité malgré ses multiples manifestations.

La matière est éternelle ; et l'intellect actif est l'intermédiaire entre Dieu et les hommes. Le Coran prescrit l'usage de la raison pour en éclairer la compréhension. Il ne peut y avoir de contradiction entre la Loi divine et la raison. Le syllogisme d'Aristote est un instrument philosophique indispensable pour appliquer la raison à la lecture de la Loi révélée.

« Celui qui est suivi dans ces actions par lesquelles il est manifestement un philosophe, est un imam, absolument parlant.[1] »

Il n'existe qu'une seule vérité qui se manifeste diversement. Le Coran est à interpréter de façon allégorique lorsque son sens visible (obvie) va à l'encontre de la vérité philosophique. Le philosophe doit cependant, accepter certains articles de foi. Trois dogmes ne peuvent être remis en question : 1. l'existence de Dieu, 2. la reconnaissance des prophéties et 3. la croyance aux béatitudes et tourments dans l'au-delà.

Dieu n'a pas créé le monde une bonne fois pour toutes pour s'en retirer. Il est éternellement agissant dans une Nature en perpétuelle création.

Sources

[1] Averroès, Commentaire Moyen sur les Topiques, texte établi par M. S. Sâlim, Le Caire, 1967, p. 177.
Extrait de Ali Benmakhlouf, Averroès, Perrin © 2009, p. 230.

Philo5
                À quelle source choisissez-vous d'alimenter votre esprit ?