SOCRATE - PLATON - ARISTOTE 

Aristote

-384-324

Philosophe grec

Synthèse philosophique de son temps

 Créateur de la logique formelle

 Hylémorphisme

* 4 CAUSES *

 La logique distingue la science de l'opinion par le syllogisme.
 Il existe 10 catégories.
 Les 4 causes : efficiente, matérielle, finale et formelle
 Hylémorphisme : Forme + Matière = Objet

En logique, on distingue la science de l'opinion. La science est une connaissance vraie qui s'appuie sur une démonstration. La démonstration est un discours appelé syllogisme (déduction ou induction) qui comprend deux prémisses (majeure et mineure) et une conclusion, chacune composée de deux termes (sujet et prédicat) unis par une copule.

  1. Prémisse majeure : Tous les hommes (sujet) sont (copule) mortels (prédicat).

  2. Mineure : or, je suis un homme,

  3. Conclusion : donc, je suis mortel.

Le syllogisme est vrai si tous ses termes sont vrais.

* * *

Les 10 catégories sont 1. la substance, 2. la quantité, 3. la qualité, 4. la relation, 5. le lieu, 6. le temps, 7. la position, 8. la possession, 9. l'action, 10. la passion.

* * *

L'essence des choses leur est immanente. La substance des choses réside en elles. La forme et la matière s'unissent pour qu'existe l'objet. C'est l'union de l'esprit et du corps qui créé le monde tel qu'il est.

Tout être tend vers un bien qui lui est propre, et dans lequel il trouvera son accomplissement en passant du possible au réel.

Le développement d'un objet se produit suivant quatre causes

  1. La cause efficiente ------> l'habileté

  2. La cause matérielle ----> la matière

  3. La cause finale ----------> le rêve projeté

  4. La cause formelle ------> le plan

Le mouvement est dû à une suite de causes ininterrompue. Cette suite ne peut pas être infinie ; il faut donc une cause initiale : c'est le premier moteur immobile, le dieu originaire. Celui-ci est absorbé dans la pure contemplation spirituelle de soi-même. Il n'intervient pas dans le cours du monde ; pur esprit et pure forme, il est à soi-même l'objet de sa pensée.

* * *

L'art doit refléter la réalité sans la reproduire (imitation) et doit purifier (catharsis) le spectateur dans la mesure où celui-ci s'identifie à ce qui est représenté. Chacun peut ainsi libérer ses affects en les projetant sur un autre plan.

Sources

Philo5
                À quelle source choisissez-vous d'alimenter votre esprit ?