971225

L'œuf et la poule

par François Brooks

Je suis curieux de tout. Chaque fois que j'observe quelque chose, ma pensée cherche à comprendre le phénomène en trouvant une cause et puis la cause de la cause et ainsi de suite essayant d'aboutir à la cause originelle. Très souvent, mon observation n'arrive pas à repérer la cause originale et mon esprit se dit alors que c'est Dieu et j'en reste là. Parfois, mes observations tombent sur une suite de causes qui, comme dans le paradoxe de l'œuf et de la poule, tournent en rond.

Darwin a beau avoir émis une théorie de l'évolution qui soit lente et progressive pour expliquer l'origine de la vie sur terre, mais à mon sens, elle n'explique en rien les circonstances de l'apparition d'un œuf indispensable à la venue de la poule ni comment aurait pu apparaître la poule pour qu'ensuite on ait un œuf. Puisque la vie, en général, est un cycle où s'alterne fécondation-œuf-poule-fécondation — et cela, pour toutes les espèces vivantes, avec quelques variantes entre les espèces — je ne trouve pas le fil d'Ariane qui puisse me conduire à une explication satisfaisant ma curiosité. Comment la vie est-elle apparue sur terre? Puisqu'il ne pourrait y avoir d'œuf sans poule ni de poule sans œuf, quelles sont les circonstances qui ont pu faire apparaître les deux à la fois?

Je vois, entre ma façon de poser les questions et le type de réponse que j'attends (cause <=> effet) , une contradiction logique avec le cycle de la vie tel qu'il se déroule sous mes yeux. Je suis doté d'une pensée causale qui cherche à satisfaire sa curiosité en posant des questions de telle sorte que les réponses viennent sous forme de cause, pour que, de cause à effet, je puisse comprendre le mécanisme des phénomènes qui attisent ma curiosité. Ma question conditionne la réponse. Si la réponse sort du champ auquel je m'attends, mon esprit est porté à la rejeter. Dans le sujet qui me préoccupe ici, ce que j'observe de la vie m'amène à une réponse qui provient d'une cause circulaire. Mon esprit logique est confondu puisque cette observation m'empêche de découvrir l'origine de la vie. J'ai bien peur d'avoir encore besoin du concept de Dieu pour soulager cette interrogation.

Philo5...
                    ... à quelle source choisissez-vous d'alimenter votre esprit?