050524

Paradoxes féministes

par François Brooks

  1. Égales ou différentes  : Les femmes doivent-elles se définir comme égales ou différentes des hommes?

  2. Parité  : Du point de vue de la représentativité démocratique, doit-on considérer le citoyen comme neutre ou sexué?

  3. Prostitution  : Doit-on considérer la prostitution comme un métier honnête ou de l'esclavage?

  4. Droit des enfants à une famille biparentale  : Si chacun a le droit de disposer de son propre corps, l'enfant a-t-il le droit à père ET mère ou bien doit-on reconnaître à la femme un droit légitime d'enfanter seule?

  5. Histoire  : Doit-on écrire une Histoire des femmes.

* * *

Le féminisme est souvent évalué en bloc comme s'il présentait une thèse homogène à combattre. En fait, rien n'est plus faux. Au sein même du féminisme il existe des paradoxes insolubles très intéressants. Si les masculistes veulent combattre le féminisme, ils auront beaucoup plus à faire du côté politique que du côté idéologique puisque sur ce dernier, les femmes sont loin de s'entendre entre elles. Examinons les cinq principaux paradoxes qui divisent les troupes féministes.

 1. Les femmes sont-elles égales ou différentes des hommes?

2. La parité : Du point de vue de la représentativité démocratique, doit-on considérer le citoyen comme neutre ou sexué?

3. La prostitution est-elle un travail honorable ou un esclavage dégradant?

Quatre façons de se positionner face à la prostitution :

4. Les enfants ont-ils droit à un père ET une mère ou est-ce qu'une femme peut-elle décider unilatéralement de mettre au monde un enfant orphelin de père?

5. Peut-on écrire une Histoire des femmes distincte de l'histoire?

* * *

Comme on peut le constater, l'idéologie féministe est loin de faire l'unanimité chez les femmes. Doit-on considérer l'humanité comme la conjonction de deux entités distinctes, ou comme un tout composé d'hommes et de femmes?

Philo5...
                    ... à quelle source choisissez-vous d'alimenter votre esprit?