061007

La philosophie comme art de se taire

par François Brooks

La philosophie comporte une curieuse antinomie : la parole et le silence.

 

Le philosophe qui parle, argumente, polémique, critique et n'en finit plus de développer des tactiques de réfutation, on le dirait aux prises avec quelque chose d'encombrant dont il ne sait comment se déprendre.

 

Le philosophe qui cherche à comprendre questionne, s'interroge, écoute et se tait, parce que, une fois qu'il a compris, il n'y a plus rien à dire. Le philosophe accompli a développé l'art de se taire mais son silence est éloquent.